L'atelier Entre Terres

Un rêve de matières où les terres se mêlent

"C'est d’abord une rencontre où des chemins convergent : le vôtre, le sien et celui des Terres d’argile. C’est un atelier ouvert vers l’autre et son environnement."

UN ESPACE D’ACCUEIL

Une petite boutique d’exposition et de vente au rez-de-chaussée permet de présenter les collections. J’y accueille les particuliers comme les professionnels, le plus souvent sur rendez-vous. Parce qu’accueillir c’est être disposé à l’autre en vue d’une rencontre, c’est une ouverture, c’est prendre du temps pour l’autre, dans cet échange il y a déjà un potentiel créatif à explorer.

Vous pouvez y découvrir de nombreuses créations inédites, hors catalogue : des poteries de jardinerie, des sculptures, des bijoux, des tableaux végétaux, des vasques, des nichoirs, etc. Des pièces pour tous les budgets mais toujours travaillées avec attention et amour.

L’atelier est ancré dans un territoire, s’il est toujours heureux que les pièces voyagent, il est important également qu’elles soient accessibles pour tous, au milieu des prés où elles sont nées.

UN COCON DE TRAVAIL

« Au calme de mon petit atelier, j’observe la nature rythmée par les saisons. Je travaille au milieu d’un paysage qui m’inspire. »

La pièce principale présente plusieurs plans de travail, une zone sèche pour la terre de sculpture et une zone humide pour le tour. Une mezzanine aménagée permet la fabrication des émaux et la composition des décors. Les fours et une partie du matériel sont situés dans l’ancienne écurie sous l’atelier ce qui permet d’être rapidement en extérieur.

A l’abri, sans être isolé, ce lieu tranquille et lumineux est pour moi une bulle de sérénité ouverte sur le monde.

NATURE ÉMOI

« L’homme est environné de cette nature dont il fait lui-même partie et avec laquelle il fait alliance » Daniel de Montmollin.

La nature est une source d’inspiration, les plantes, les arbres, les paysages, les roches inspirent les pots, les formes, les couleurs de ma production. C'est aussi une formidable réserve de matières premières dans laquelle je puise (argiles, roches volcaniques diverses, cendre, bois, sciure, terres, éléments minéraux variés, fleurs…).

Très souvent c’est l’observation de la nature qui me donne l’idée d’une nouvelle technique de travail de la terre. Je me demande comment fait la nature pour obtenir ces résultats de formes, d’impressions, de couleurs, etc. Alors, j’essaie de comprendre les processus de créations naturels et de les « copier ». Je souffle comme la burle, je fais des strates comme le temps, je décante, je brule, je sèche au soleil. Avoir passé du temps à l’observer n'est jamais vain.

Un atelier au milieu des sucs


J'accepte

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.